Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 07:35

 Tous Les Fidèles Défunts 02.11.2010 m.à.j. 23H

 

La paroisse syriaque catholique de Paris prie pour les victimes de Bagdad

La messe du dimanche 7 novembre à 11 heures 
sera célébrée en mémoire des victimes de l'attaque 
contre la cathédrale syriaque catholique de Bagdad.
Paroisse Saint Ephrem des syriaques catholiques.
17 rue des Carmes 
F-75 005 PARIS
Métro Maubert Mutualité. 

A.F.P. 02.11.2010 
Irak: les deux prêtres assassinés reposent près de l'église sanglante
Les deux prêtres assassinés par un commando d'Al-Qaïda reposent dans le petit cimetière contigu de l'église au centre de Bagdad où, dimanche, ils avaient imploré les assaillants de prendre leur vie pour sauver celle de leurs paroissiens.
"Ce sont eux les vrais héros de l'Irak, ce ne sont ni les politiciens, ni les soldats, mais ces deux hommes d'église, qui ont suivi l'enseignement du Christ, et se sont sacrifiés en tentant de convaincre les tueurs de préserver la vie des fidèles", explique en pleurant Firas Chill, un ingénieur de 30 ans. La suite ICI 

A.F.P. 02.11.2010  
Egypte: les Frères musulmans appellent à protéger les églises 
"Les Frères musulmans, le principal groupe d'opposition en Egypte, ont appelé mardi l'Etat à protéger les lieux de culte chrétiens après les menaces proférées contre les Coptes par un groupe affilié à Al-Qaïda, auteur d'une attaque sanglante contre une église de Bagdad." La suite ICI
  
Zenit 02.11.2010
Le synode des évêques et le « réalisme de l’espérance »  Editorial du père Federico Lombardi
Le « réalisme » mis en lumière lors du récent synode des évêques pour le Moyen-Orient est « le réalisme de l'espérance », souligne le père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, dans l'éditorial d' « Octava Dies », le bulletin d'information du Centre de télévision du Vatican. La suite ICI
  
 
La Vie 02.11.2010 par Jean Mercier 
Mgr Casmoussa, irakien chrétien sans peur ni haine
L'attentat de Bagdad, « c'est le mal personnifié ! » estime l'archevêque syro-catholique de Mossoul que nous rencontrions il y a quelques jours à Rome. Il nous racontait alors sa propre captivité aux mains d'islamistes en 2005.
Il fut l'une des figures marquantes du récent synode des évêques qui s'est déroulé à Rome sur le sujet du Moyen Orient. A 72 ans, Mgr Georges Casmoussa est l'archevêque syro-catholique de Mossoul. A ce titre, il appartient à la même Eglise catholique orientale que la plupart des près de 50 morts (dont deux prêtres originaires de la même ville que lui, Karakosh) dans l'attentat barbare qui a eu lieu au soir du dimanche 31 octobre. A Bagdad, l'attaque menée par un groupe extrémiste sunnite de la mouvance al-Qaïda, appelé L'Etat islamique en Irak, contre la cathédrale syro-catholique Notre-Dame du perpétuel secours s'est soldée par un bain de sang. L'assaut donné par l'armée irakienne, renforcée par des éléments américains, avait pour but de rétablir au plus vite l'ordre, mais elle a précipité le déclenchement des explosifs par les kamikazes. La suite ICI

ZENIT.org 02.11.2010 Irak : Benoît XVI plaide pour « la confiance et la coexistence civile » 
Télégramme de condoléances à l'archevêque syro-catholique de Bagdad
Benoît XVI plaide pour « la confiance et la coexistence civile » en Irak et condamne à nouveau les « attaques féroces » contre les chrétiens. 
Le pape a renouvelé sa condamnnation de la violence en Irak, dans un télégramme de condoléances adressé à l'archevêque syro-catholique de Bagdad, Mgr Athanase Matti Shaba Matoka. La suite ICI

Deutsche Welle 02.11.2010 par Jean-Michel Bos
Les Chrétiens d’Irak vont-ils partir ?
"Après l’attaque meurtrière de de la cathédrale syriaque catholique, revendiquée par la branche irakienne d’Al-Qaida, les Chrétiens d’Irak se sentent menacés. Va-t-on assister à un exode de cette minorité?" La suiteICI
La Croix 02.11.2010 Faut-il inciter les chrétiens d’Irak à trouver refuge en France ?  
"Le ministre de l’immigration, Éric Besson, a annoncé lundi soir 1er novembre qu’à la suite de l’attaque contre la cathédrale Sayidat Al Najat de Bagdad, dimanche, la France était prête à accueillir 150 personnes, en priorité des personnes blessées dans l’attentat et leurs familles. Cette proposition ne correspond pas au souhait largement exprimé lors du récent Synode pour les Églises d’Orient de maintenir une présence chrétienne dans les pays où elle est menacée. 
Mgr Louis Sako - Archevêque chaldéen de Kirkouk (Irak)  

« La décision du gouvernement français va inciter les chrétiens à quitter le territoire irakien, ce qui n’est pas une bonne solution. Continue à vider l’Irak de sa population chrétienne ne peut que contribuer à détériorer la situation de ceux qui restent et accentuer leur faiblesse. ..." La suite ICI

La Croix Dossier : QUEL AVENIR POUR LES CHRETIENS D'IRAK ? A lire ICI  

RADIO VATICAN 02.11.2010
Les chrétiens d'Irak, sommés de quitter le pays. Le témoignage d'un dominicain
Les chrétiens de Bagdad en deuil enterraient ce mardi des dizaines de fidèles, dont beaucoup de femmes et d’enfants, tués dans l’attaque de la cathédrale syriaque catholique, revendiquée par la branche irakienne d’Al-Qaïda. L’église chaldéenne Saint-Joseph, située au centre de Bagdad qui accueillait la cérémonie, était bondée. "Nous n'avons pas peur de la mort et des menaces", a lancé le cardinal Emmanuel III Delly, chef de l'Eglise chaldéenne, alors que de nombreux chrétiens ont confié depuis dimanche vouloir quitter le pays. "Nous sommes les fils de ce pays et resterons en Irak main dans la main avec nos frères musulmans pour glorifier le nom de l’Irak", a-t-il ajouté. Les prières, destinées à l'ensemble des victimes de cette attaque, étaient couvertes par les gémissements et les pleurs des proches en deuil. 
Ce massacre, l’un des plus meurtriers contre les chrétiens en Irak, a soulevé une vague d’indignation et de condamnations dans le monde. Selon des rescapés, un commando lourdement armé a pris d'assaut dimanche en fin d'après-midi la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel secours, où la messe venait de commencer. Cette nouvelle action risque fort d’accentuer la précarité et l’exode des chrétiens, une question qui était au cœur du tout récent synode des éveques sur le Moyen Orient réuni à Rome. 
En juin dernier, le frère Nageeb Mekhail, supérieur de la communauté dominicaine de Mossoul, n’hésitait pas à utiliser le mot "génocide" pour décrire la situation des chrétiens. Charles-François Brejon l'a joint par téléphone. ICI
 
 
 
Note du Bloggueur : 
vous pouvez adresser vos condoléances, 
vos témoignages de solidarité au peuple Chrétien d'Irak  
ainsi que vos dons (en précisant qu'ils sont destinés aux Chrétiens d'Irak)  
via l'Oeuvre d'Orient ici : contact@oeuvre-orient.fr
Paiement en ligne possible via le site ci-dessous




R.F.I. 02.11.2010 Émouvantes obsèques à Bagdad des victimes chrétiennes d’al-Qaïda ICI
 

A.F.P. 02.11.2010 nouvelle mise à jour 19:29 Irak: les chrétiens de Bagdad pleurent leurs proches après l'attaque d'une église  ICI
A.F.P. 02.11.2010 Nouvelles réactions politiques à l'attaque d'une église à Bagdad ICI
A.F.P. 02.11.2010 Al-Azhar condamne l'attentat contre une église de Bagdad ICI 
 

Famille Chrétienne 02.11.2010 par Benjamin Coste
Les chrétiens de Bagdad victimes du silence oriental et de la lâcheté de l'Occident 
"Au Moyen-Orient, rares sont les gouvernements à avoir dénoncé l’attaque de la cathédrale de Bagdad (Irak) qui a coûté le 31 octobre 2010 la vie à 46 chrétiens. En Occident, même si la France a proposé d’accueillir 150 « personnes blessées dans l'attentat et leurs familles », Mgr Philippe Brizard, directeur de l'Œuvre d’Orient, dénonce la lâcheté des dirigeants qui ne permet pas aux chrétiens de rester vivre en paix dans leur pays." La suite ICI

 
RADIO VATICAN 02.11.2010
Funérailles à Bagdad. Le Pape s'unit spirituellement à la célébration
Benoît s'est uni spirituellement à la célébration des obsèques, ce mardi à Bagdad, des victimes de l'attaque de dimanche dans une église chrétienne. Dans un message à l'évêque syriaque catholique, le Pape redit sa profonde émotion pour la mort violente de tant de fidèles et de deux prêtres. Depuis des années, ce pays bien-aimé endure des souffrances inouïes et les chrétiens sont devenus la cible d'attaques atroces qui, dans un mépris total de la vie, don inviolable de Dieu, s'efforcent de miner la confiance et la convivialité civile.
Benoît XVI renouvelle son appel afin que le sacrifice de ces frères et sœurs puisse devenir semence de paix et de renaissance authentique et pour que ceux qui ont à cœur 
la réconciliation, la convivialité fraternelle et solidaire, trouvent des raisons et la force d'œuvrer en faveur du bien. ICI
 

LE POINT Analyse par  Pierre Beylau Rédacteur en Chef du Service Monde :
Les chrétiens d'Orient broyés par l'histoire 
"Le carnage perpétré dimanche à Bagdad dans l'église Notre-Dame du Perpétuel Secours n'est pas un incident isolé. Il s'inscrit dans un processus qui semble inexorable : l'éradication progressive de la présence chrétienne entre Nil et Euphrate. Les pressions exercées contre les chrétiens revêtent rarement un tel degré de bestiale violence. Il s'agit, le plus souvent, de tracasseries administratives, de mesures insidieuses, de réglementations tatillonnes sur la pratique religieuse ou les lieux de culte. Mais le résultat est le même : quand ils le peuvent, les chrétiens quittent leurs terres ancestrales pour aller en Occident, où leur intégration ne pose généralement pas de problème. Il existe cependant des communautés chrétiennes difficiles à réduire, car elles sont encore protégées par leur nombre, comme en Égypte, par les institutions, comme au Liban, ou par l'idéologie du régime, comme en Syrie."
La suite ICI
  
 
A.F.P. 02.11.2010 La chaîne Al-Baghdadia accusée d'avoir été "le porte-voix des terroristes" ICI
A.F.P. 02.11.2010 Attaque de l'église : "condoléances émues" du président du Sénat français ICI 
A.F.P. 02.11.2010 Assemblée: "groupe de réflexion" UMP sur la situation des chrétiens d'Orient
"Nous avons décidé de créer un groupe de réflexion et d'action aussi. L'idée, ce n'est pas seulement d'exprimer notre indignation mais de voir comment nous pouvons par divers moyens, y compris en nous rendant sur place, évoquer ces différentes questions absolument dramatiques et qui, malheureusement, passent un peu sous le silence de l'actualité", a précisé M. Copé. La suite ICI
Vous pouvez contacter Monsieur Jean-François Coppé ici :  jfcope@assemblee-nationale.fr 


JDD 02.11.2010 Fillon s'inquiète du sort des chrétiens d'Orient ICI


EDITORIAL LE MONDE 02.11.2010 :
Jour après jour, l'exode des chrétiens d'Orient
"Difficile de parler de "terrorisme aveugle" quand des prêtres et des fidèles assistant à la messe dominicale sont tués dans leur église, à la veille de la Toussaint. C'est ce qui vient de se passer à Bagdad, où une prise d'otages s'est achevée dans un bain de sang, dimanche 31 octobre, après l'intervention de l'armée irakienne. Bilan : plus de cinquante morts, en majorité des femmes et des enfants. ...
Le Vatican a dit son désarroi. Il ne devrait pas être seul : l'exode des chrétiens d'Orient est un drame qui nous concerne tous."
La suite ICI
 
A RELIRE Abdennour Bidar : La lapidation, “preuve extrême de la logique de violence de l’islam” paru originellement dans Le Monde du 30.08.2010 :
"La monstrueuse condamnation d’une femme à la lapidation par la République islamique d’Iran donne encore une fois de l’islam une image catastrophique, celle d’une religion archaïque, violente et totalitaire. N’essayons pas en effet de dédouaner la religion islamique du meurtre programmé de Sakineh Mohammadi-Ashtiani en soutenant qu’il s’agit d’une décision politique. Le pouvoir de Mahmoud Ahmadinejad se fonde sur une idéologie reconnue comme celle d’un islam fondamentaliste.
Hélas !, la religion islamique entière se nourrit de violence. ... Si cette culture religieuse de l’islam ne change pas, elle continuera de se déconsidérer aux yeux du monde. Car de tels excès monstrueux ne peuvent évidemment pas surgir n’importe où et il serait trop facile de les considérer comme des phénomènes n’ayant - selon la formule consacrée par les bien-pensants - “rien à voir avec l’islam”. Ils ne sont que la grimace la plus affreuse d’une religion qui passe son temps à se caricaturer elle-même. “Qui bene amat bene castigat”, qui aime bien châtie bien." La suite ICI

 
EURONEWS 02.11.2011 Douleur, chagrin, colère et incompréhension des chrétiens d’IrakICI
 
A.F.P. 02.11.2010 
Attaque d'une église: funérailles mardi après-midi à Bagdad
Les obsèques des dizaines de fidèles tués dimanche lors de l'attaque de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad seront célébrées mardi après-midi dans une église du centre de la capitale irakienne, a indiqué à l'AFP un dignitaire de cette communauté.
La suite ICI

L'Express 02.11.2010 Irak: les chrétiens de Bagdad pleurent leurs proches après l'attaque d'une église  La suite ICI

 
A.F.P. 02.11.2010 Attaque de l'église: l'Irak sanctionnera les manquements à la sécuritéICI
A.F.P. 02.11.2010 Le plus influent dignitaire chiite irakien condamne l'attaque de l'égliseICI

TSRinfo.ch 02.11.2010
Les funérailles des 46 chrétiens massacrés lundi à Bagdad auront lieu mardi dans un climat tendu
Le Point 02.11.2010 
Prise d'otages meurtrière à Bagdad, les États-Unis dénoncent un acte de violence "insensé"
Les États-Unis ont condamné, lundi, la prise d'otages qui s'est achevée dans un bain de sang dans une église à Bagdad, dénonçant un acte de violence "insensé". "Les États-Unis condamnent en termes forts l'acte de violence insensé qu'a été la prise d'otages dimanche à Bagdad par des terroristes liés à Al-Qaeda en Irak, tuant de nombreux Irakiens innocents", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs. "Nos coeurs sont avec les personnes, en Irak, qui ont tant souffert de ces attaques", poursuit le communiqué, ajoutant que "l'écrasante majorité des Irakiens de toutes les communautés rejette la violence". "Nous sommes à leurs côtés et coopérons avec eux pour combattre le terrorisme et protéger les peuples de nos deux pays", poursuit le texte. Un peu plus tôt, le porte-parole de la diplomatie américaine, Philip Crowley, avait également condamné la prise d'otages, jugeant "particulièrement répréhensible" l'attaque d'un lieu de culte. La suite ICI
Nouvelobs.com 02.11.2010
Condamnation unanime après l'attaque contre des chrétiens en Irak 
Responsables politiques et religieux dénoncent fermement la prise d'otage qui a fait 46 morts parmi les fidèles d'une messe à Bagdad. La suite ICI

A.F.P. 02.11.2010 
Attaque contre l'église: des centaines d'Irakiens aux obsèques des victimes 
"Des centaines de personnes ont assisté mardi dans une église bondée du centre de Bagdad aux funérailles d'une partie des victimes de l'attaque menée dimanche par un commando d'Al-Qaïda contre la cathédrale syriaque catholique de la capitale irakienne, qui a fait 53 morts.
La messe a débuté peu après 13H00 (10H00 GMT) en l'église chaldéenne Saint-Joseph, dans le quartier commerçant de Karrada, non loin de la cathédrale Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel secours), où s'est déroulé le carnage qui a suscité une vague d'indignation en Irak et à l'étranger.
"Ils étaient venus à l'église pour prier Dieu et pour faire leur devoir religieux, mais la main du Diable est entrée en ce lieu de culte pour tuer", a déclaré dans son sermon le plus haut dignitaire chrétien irakien, le cardinal Emmanuel III Delly, chef de l'église chaldéenne." La suite ICI

DÉCLARATIONS D'ÉGLISE :
Communiqué de Mgr Marc Stenger, archevêque de Troyes et président de Pax Christi France suite à la prise d'otages qui a fait plusieurs dizaines de victimes dans la cathédrale syrienne-catholique de Bagdad le 31 Octobre 2010.
Le Synode des évêques pour le Moyen-Orient vient de se terminer. Il représente de toute évidence pour les chrétiens d'Orient un grand appel d'air. Les chrétiens d'Irak en particulier, qui ont tant souffert, pouvaient y trouver un nouvel indicateur d'espérance. Les fruits demandent bien entendu encore à être récoltés. Mais en Irak on était dès à présent fondé à se dire qu'un avenir devient possible sur la base d'un dialogue respectueux entre les religions et une claire reconnaissance par tous des droits de chacun.

Sur cette même terre d'Irak un mieux semblait par ailleurs se manifester pour la population du côté de la stabilité institutionnelle et de la tranquillité sociale.

Et voici que de nouveau c'est l'épreuve! Les lueurs d'espérance et de vie qui étaient apparues à l'horizon sont ternies par la violence et la mort.Pax Christi France, particulièrement soucieux de la destinée de ses frères irakiens, veut leur dire l'horreur que tous éprouvent devant les nouvelles menées du terrorisme qui une fois de plus touchent cruellement les chrétiens, et pas seulement les chrétiens. Nous voulons exprimer du fond du coeur notre profonde solidarité avec les familles de ceux qui sont morts dans le « massacre » de la cathédrale de Bagdad et avec tous ceux qui aujourd'hui vivent dans la souffrance et l'angoisse.

Il n'est pas possible de se taire quand on tue avec un total cynisme l'espérance d'hommes et de femmes qui n'ont qu'une seule aspiration, vivre dans la paix et l'harmonie leur vie familiale et sociale. Nous dénonçons avec force le nouveau crime qui vient d'être commis à Bagdad et nous demandons à tous les amis de la paix et de la justice de le dénoncer avec nousNous remercions vivement Monsieur Mohammed Moussaoui, président du Conseil Français du Culte Musulman et Monsieur Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, de s'être déjà clairement engagés dans ce sens là et d'avoir condamné sans équivoque le dévoiement de la religion musulmane par des courants extrémistes. Ne pourrions-nous pas poursuivre une réflexion commune pour pallier de telles dérives et faire avancer dans ce monde déchiré le dialogue, le respect et la communion ? 

Une fois encore nous nous tournons vers nos responsables politiques  Ils ont le devoir d'intervenir pour consolider les bases si fragiles de la paix et de la sécurité en Irak, au bénéfice non seulement des chrétiens, mais aussi de tous ceux qui sont menacés et entravés dans le déroulement harmonieux de leur vie quotidienne. La France est, elle aussi, aujourd'hui dans le collimateur de forces violentes. Elle a d'autant plus le devoir d'agir - avec responsabilité - en faveur de ceux quiont moins que nous les moyens de se défendre.

Ne baissons pas la garde. L'homme continue à souffrir à cause de l'homme. Nous avons donc l'ardente obligation de travailler avec une détermination renouvelée à l'instauration de la justice et de la paix.

+ Marc Stenger
Evêque de Troyes
Président de Pax Christi France

Lettre du cardinal Vingt-Trois à Son Exc. Mgr Athanase Matti Shaba Matoka, Archevêque de Babylone des Syriens

Excellence,

C'est avec consternation et une profonde tristesse que nous avons appris le dénouement tragique de la prise d'otages des fidèles et des prêtres, lors de la messe en la cathédrale Melkite catholique de Bagdad.
En ces heures dramatiques où la communauté chrétienne en Irak est une nouvelle fois atteinte par la violence injuste et fanatique je voudrais vous faire part, Excellence, de ma proximité et de celle de tous les catholiques de France avec vous-même et tous les chrétiens d'Irak.
Notre prière se fait pressante devant Dieu pour les victimes, pour leurs familles, pour les blessés et tous ceux qui souffrent de la violence en Irak. Que le Seigneur accueille les morts dans la Paix et la Lumière ! Qu'il donne force et réconfort à ceux qui sont dans le désarroi ! Qu'il fasse lever des artisans de la Paix et de justice sur cette terre meurtrie, que jamais ils ne cèdent au découragement !

En vous redisant, notre solidarité et nos prière, je vous assure, Excellence, de notre proximité dans le Christ.

+ André Cardinal Vingt-Trois
Archevêque de Paris
Président de la Conférence des évêques de France
Un communiqué inter-religieux des communautés juive, musulmane et catholique de Rennes.
A la suite de l'attentat perpétré dans l'église Notre-Dame du Salut de Bagdad, le 1er novembre 2010 ICI

Note du Bloggeur : Pourquoi je parle de 53 et non de 58 morts - comme vous pouvez le voir un peu partout ailleurs sur le Web même dans le communiqué de l'A.E.D. - parce que je me refuse à incorporer dans les défunts les terroristes qui se sont suicidés ou ont été abattus.  Attitude que certains pourront trouver "non-chrétienne" mais qui est la mienne et que j'assume.

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com