Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 00:12
 

Origène considère l'humilité  et la douceur de Marie.

« Elle dit ensuite pourquoi il faut "magnifier le Seigneur" et "tressaillir de Joie" en Lui, quand elle ajoute : "il a regardé l'humilité de sa servante."

Qui suis-je en effet pour une oeuvre pareille ? C'est lui qui "m'a regardée", moi, je ne m'y serais pas attendue, car j'étais humble et on m'avait rejetée. Maintenant je passe de la terre au ciel et je suis attirée vers un dessein ineffable. »[1]

 

« "Il a jeté les yeux sur l'humilité de sa servante." Dieu m'a regardée, dit-elle, parce que je suis humble et cherche la douceur et l'abjection. » (Origène, homélie VIII, 5)[2].

 

N.B. Il est clair qu'Origène ne peut pas être compté parmi ceux qui attribuent le cantique à Elisabeth, dès le moment qu'il dédie toute l'homélie VIII à souligner, à travers le Magnificat, le chemin spirituel de la Mère de Jésus. Nous pouvons affirmer donc qu'Origène ne juge pas digne de foi cette variante, tout en l'ayant - éventuellement - signalée.

 

Il a jeté les yeux sur l’humilité de sa servante (Lc 1,48)

Origène

 

 


[1] Origène, Fragment sur Lc 1,48, sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 483

[2] Origène, Homélies sur l'Evangile de saint Luc VIII, 5: sources chrétiennes 87, Paris Cerf 1961, p. 171

Source : http://www.mariedenazareth.com/

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com