Dimanche dernier, le métropolite Ignace de Dimitriados a été quelque peu hué lors de l'office des Vigiles. Il avait décidé de lire les parémies de l'Ancien Testament en grec contemporain (chez nous, les parémies sont lues par de simples lecteurs...), ce qui n'a pas plu à certains fidèles.
On peut discuter du bien-fondé, mais, personnellement, je m'étonne de la relation bien peu respectueuse des fidèles à l'égard de leur évêque. À en juger par la présence de la caméra-amateur, on peut d'ailleurs en déduire que cela ressemble fort à une provocation.
Autres détails sur mystagogy.