Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 23:07

 

Voici une liste des différences principales entre orthodoxes et catholiques. Mieux se connaître est un préalable à toute communion :

 

  • Filioque : pour les orthodoxes, le Saint-Esprit procède du Père alors que pour les catholiques (Credo de Nicée-Constantinople), le Saint-Esprit procède du Père et du Fils (modification du Credo de Nicée-Constantinople à l'époque de Charlemagne)

 

  • Ecclésiologie : pour les orthodoxes le mode de gouvernement de l'Eglise est basé sur le rôle central de l'évêque (puis le concile régional et éventuellement le concile oecuménique, selon le sujet à traiter) ce qui donne une organisation décentralisée alors que pour les catholiques l'organisation est pyramidale et toute l'autorité provient du Pape, évêque de Rome

 

  • Infaillibilité du Pape : du précédent point provient celui-ci et le lecteur devinera comment se positionnent les orthodoxes face à ce dogme récent du catholicisme

 

  • Immaculée Conception : il faut toujours se rappeler que cet autre dogme récent dans le catholicisme ne concerne pas la "conception" de Jésus-Christ (qui est bel et bien immaculée) mais la "conception" de Marie qui, pour les orthodoxes, ne peut être immaculée sans réduire l'humanité essentielle de celle qui deviendra la Mère de Dieu

 

  • Liturgie : la liturgie romaine (catholique) a évolué avec le temps (Concile de Trente, Vatican II, etc.) alors que la liturgie orthodoxe n'a quasiment pas évolué depuis le premier millénaire, à noter que dès l'expansion du christianisme, l'orient a encouragé la prédication dans la langue du peuple et donc la traduction de la liturgie dans les langues locales, ce qui n'a été le cas dans le catholicisme qu'après Vatican II

 

  • Dans le prolongement du point précédent, on notera que l'Eglise orthodoxe pratique systématiquement la communion aux deux espèces (corps et sang du Christ) là où l'Eglise romaine ne le fait plus, en tout cas majoritairement

 

  • L'attachement aux Pères de l'Eglise : ce point est nettement moins différenciant depuis l'après-guerre et l'évolution récente de l'Eglise de Rome, mais pendant longtemps, seuls Saint Augustin et une poignée d'autres Pères étaient mis en avant dans la théologie latine alors que la théologie orthodoxe n'est que reprise et éventuellement prolongement de la tradition patristique (il faut dire que la majorité des Pères étaient de langue grecque et aucun n'a eu le quasi-monopole qu'ont pu avoir un Augustin ou un Thomas d'Acquin en Occident)

 

  • Mariage des prêtres et ordination d'hommes mariés : certaines Eglises catholiques orientales et l'ensemble de l'Eglise orthodoxe ont maintenu la règle du premier millénaire, celle de l'ordination d'hommes mariés (à ne pas confondre avec un improbable mariage de prêtres déjà ordonnés) ce que l'Eglise occidentale rejette depuis plusieurs siècles

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com