Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 04:24

Nous avons une preuve évidente dès le début du 2ème siècle, dans une lettre de Pline le Jeune à l'empereur Trajan, qui atteste le rôle des diaconnesses. Pline fait référence à 2 "desservantes féminines" comme étant des diaconnesses qu'il torture afin d'en savoir plus sur les Chrétiens. Ceci renforce l'existence de l'office de diaconnesse dans diverses parties de l'Empire romain. De plus, dans la Didascalie des Apôtres, on trouve une autre mention des femmes diacres. Dans ce livre, on affirme que Marie Madeleine était en effet devenue diaconnesse, elle avait aussi servi Jésus Christ. Le terme "diakonein" traduit comme "ministre" est utilisé dans le Nouveau Testament pour décrire Marie-Madeleine, Jeanne la femme du serviteur d'Hérode, Suzanne et d'autres qui se sont occupées de Jésus, comme groupe de service. Cependant, on pense généralement que l'institution des diaconnesses a vraiment commencé au 3ème siècle, vers l'époque où a été écrite la Didascalie. C'est le premier document qui discute spécifiquement du rôle des diacres et des diaconnesses au 3ème siècle, en Syrie. L'auteur y demande de prendre les diacres et diaconnesses comme "artisans pour la justice", dénotant par là même leur place importante dans la hiérarchie de l'Église.

Plus tard, au 4ème siècle, on retrouve les diaconnesses mentionnées au Concile à Nicée en 325, ce qui implique leur statut hiérarchique et consacré. Olympias, une des plus proches amies et soutien de l'archevêque Jean Chrysostome de Constantinople, était connue comme une diaconnesse riche et influente, au 5ème siècle. Même la législation de Justinien au sujet du clergé dans les grandes églises impériales de Agia Sophia (Sainte-Sagesse) et Blachernae au milieu du 6ème siècle, comporte des femmes diacres. Il reprenait aussi les femmes diacres parmi ceux qu'il énumérait pour le service à la Grande Église, Agia Sophia, comptabilisant hommes et femmes diacres ensemble, précisant par la suite 100 hommes et 40 femmes comme diacres.


De plus, de la radieuse période du 8ème siècle, le Codex Barberini contenant un manuel liturgique, fournit un rite de consécration pour les femmes diacres, qui est virtuellement identique au rite d'ordination pour les hommes diacres. Les diaconnesses ont continué d'exister après la période moyenne de l'empire romain d'Orient, en particulier dans la capitale de même que dans nombre de communautés monastiques.


La preuve de la continuité des rôles liturgique et pastoral est fournie par le Manuel des Cérémonies de Constantin Porphyrogénète, au 10ème siècle, (De Ceremoniis), qui parle d'une zone réservée pour les diaconnesses à Agia Sophia.

http://en.wikipedia.org/wiki/Deaconess

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com