« Travail d'un seul homme. Ce monument est l'œuvre d'un paysan. 1879-1912. 10 000 journées, 93 000 heures, 33 ans d'épreuves : pour faire jaillir de terre, ce palais des fées j'ai tout bravé, même la mort. »

Vraiment fantastique ce monsieur Cheval, facteur de profession et architecte par passion, bâtisseur de rêves.
On m'a fait découvrir le «palais idéal» qu'il a construit, seul, pendant 33 ans, ramassant le matériel nécessaire à sa fabrication lors de ses tournées de facteur à Hauterives (Drôme).
«Défense de ne rien toucher» figure sur l'une des pancartes qu'il a lui-même conçues.
Site officiel de ce monument, devenu historique.