Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs,
Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs »
(psaumes 1, 2, 3).


J'ai envoyé à nos sœurs de Buchendorf cet enregistrement fait hier lors des Vigiles, en précisant que le début du cathisme était féminisable. On remarquera que les cloches de l'église catholique ont accompagné le chant jusqu'à la fin.


Stichères de la Nativité, podoben : «Angelskia».