Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:58

Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 

 

         La fête de l'Assomption, que nous célébrons aujourd'hui, a toujours eu une grande importance tant en Orient qu'en Occident. Saint Grégoire de Tours en parle. Elle n'a pas de fondement scripturaire. 

         Mais la Tradition nous rapporte que la Mère de Dieu, ayant eu la révélation de sa naissance au ciel trois jours à l'avance, se rendit d'abord au Mont des Oliviers, puis dans sa maison. C'est là que les Apôtres se réunirent des extrémités de l'univers. Elle s'endormit entourée d'eux. Ils l'ensevelirent à Gethsémani. Mais trois jours après elle leur apparut et ils surent qu'elle était au ciel avec son corps...  

         Ce mystère nous donne un enseignement très important sur le salut. Ce salut n'est pas une désincarnation. Au contraire Dieu veut assumer l'âme et le corps, l'être tout entier. C'est nous, par notre péché, qui les dissocions. Ce salut de tout l'humain y compris le corps est un des enseignements les plus forts de la Révélation. Le Christ a vaincu la mort.

 

         Une séparation de l'âme et du corps, conséquence du péché, ne peut plus être que provisoire, situation d'attente. La mort n'est pas un anéantissement. Elle est un repos, une "dormition". Le mot même de "cimetière" est un mot grec qui veut dire "lieu de repos". 

         “Qu'il repose dans la paix !” disons-nous de nos défunts. Celui qui porte Jésus en lui-même et qui Le suit en toute chose "ne verra pas la mort". Au contraire, il sera, comme Marie l'est sur l'icône, portée par le Christ. 

         De ceci se dégagent deux aspects pour notre prière. D'une part, confions nos défunts au Christ, afin qu'Il les porte comme Il porte Sa mère. La prière pour les défunts est une dimension fondamentale de la vie. Elle est fondée sur la certitude que Dieu veille sur Sa créature après le trépas. Nous le supplions de leur pardonner tous leurs péchés, car "nul homme n'est sans péché". Mais nous savons que tous, vivants et défunts sont, par le baptême surtout, en Christ. Toute joie, toute souffrance est en Lui. Tout péché même est en Lui, portée et assumé par Lui. 

         D'autre part, prions la Mère de Dieu, car son fils la porte sur son cœur. C'est par Elle que nous allons à Lui. Libérée du péché originel dans le mystère de l'Annonciation, par la venue de l'Esprit Saint et par l'Incarnation du Verbe divin, Elle s'est abstenue librement de tout péché personnel. Elle a toujours fait la volonté du Père. Elle a mise au monde cette volonté... Elle est incomparable. Aussi nous lui disons : Très Sainte Mère de Dieu, sauve-moi pécheur, sauve-nous, sauve tous les hommes, conduis-nous au Christ ton fils, montre-nous l'accomplissement parfait de la volonté du Père. 

 

         À Lui soit la gloire aux siècles des siècles

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Homélies

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com