Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 01:29

Saint Séraphim a par ailleurs fait remarquer « L’homme a besoin des Saintes Ecritures parce qu’il n’est pas encore possédé par le Saint Esprit… Une fois que l’Esprit se sera emparé de lui, il sera mystérieusement guidé par Lui et n’aura plus besoin d’autre secours. Quand le Saint Esprit descend [sur nous] on doit veiller à l’écouter, dans un silence complet. De même que la lecture devient superflue, une fois que l’esprit a pris possession d’un homme, ainsi, à la venue du Saint Esprit, la prière n’a plus besoin de mots. » (cité p. 66 in : Constantine Cavarnos & Mary-Barbara Zeldin , Saint Seraphim of Sarov, Institute for Byzantine & Modern Greek Studies, USA, 1980 )
Dans ce silence orant où à la toute fin, le silence lui-même deviendra prière, il est alors nécessaire dès que l’on entreprend l’ascèse de la prière d’être attentif à soi, et de faire qu’avec l’aide du Sauveur, les tentations n’aient plus de prise sur l’âme dans ce moment privilégié de notre entrevue avec Dieu.
« Chacun doit être, pour autant que cela soit convenable et nécessaire, quelquefois enfant et quelquefois lion. Il convient d’être lion lorsque les passions des esprits malins s’élèvent contre nous ; car «nous avons à combattre, non contre la chair et le sang, mais contre les principautés et les puissances, contre les princes de ce monde dans ce siècle ténébreux, contre les esprits de malice répandus dans les airs» (Ephésiens 6, 12).
Nous devons toujours être attentifs aux assauts du Malin, car pouvons-nous espérer qu’il nous laisse sans tentation quand il n’a pas épargné notre Fondateur et la Source de la foi, le Très Parfait Seigneur Jésus-Christ Lui-même ? Le Seigneur Lui-même a dit à l’apôtre Pierre : «Simon, Simon, Satan vous a demandé tous pour vous cribler comme on crible le froment» (Luc 22, 31).
Et ainsi, nous devons toujours faire appel au Seigneur dans l’humilité et prier pour qu’Il ne permette pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces mais qu’Il nous délivre du Malin.
Car, lorsque le Seigneur abandonne un homme à lui-même, le Malin est prêt à le moudre comme la meule moud les épis de froment. » ( IS 36 : La vigilance contre les tentations)
« Nous agissons bien si nous n’acceptons pas les pensées malignes suggérées par le Malin. L’esprit impur a une influence forte seulement sur ceux qui sont passionnés tandis qu’il n’attaque que d’une manière détournée ou extérieure ceux qui se sont purifiés des passions.
Est-il possible pour un homme dans sa jeunesse de brûler et de ne n’être pas troublé par les pensées charnelles ? On devrait prier le Seigneur Dieu pour que l’étincelle des passions impures soit éteinte dès qu’elle se manifeste. Alors la flamme des passions ne grandira pas en l’homme. » (IS 29 : Des pensées et mouvements de la chair)

Claude Lopez-Ginisty,
La Garde de la Jérusalem Intérieure,
La prière selon Saint Séraphim de Sarov,
Editions du Désert,
2003
(épuisé)

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com