Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 23:21

NATIVITÉ de SAINT JEAN BAPTISTE le PRÉCURSEUR

 

Mémoire des saints :

ORENCE, LONGIN et leurs compagnons,  martyrs en Arménie († 304)

PÉCINE, MACRINE et COLOMBE, vierges en Poitou († 559)

SIMPLICE, évêque d'Autun († 360)

 

 Sanctoral saint Jean-Baptiste :           

 Ornements rouges '                 

 Is 49/1-3 et 5-7  '

49 1 Îles, écoutez-moi, peuples lointains, soyez attentifs! Le Seigneur m'a appelé dès ma naissance, dès le sein de ma mère il a prononcé mon nom. 2 Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, il m'a couvert de l'ombre de sa main. Il a fait de moi une flèche acérée, il m'a serré dans son carquois.  3 Il m'a dit : « Tu es mon Serviteur, (Israël) en qui je me glorifierai. »5 Et maintenant le Seigneur parle, lui qui m'a formé dès ma naissance pour être son Serviteur, pour lui ramener Jacob et lui rassembler Israël, (car le Seigneur m'a fait cet honneur, et mon Dieu est devenu ma force). 6 Il m'a dit : « Ce n'est pas assez que tu sois mon Serviteur pour restaurer les tribus de Jacob et ramener les rescapés d'Israël; je vais faire de toi la lumière des nations, pour répandre mon salut jusqu'au bout du monde.  7 Voici ce que dit le Seigneur, le Rédempteur et le Saint d'Israël, à l'objet du mépris des hommes, et de l'horreur des nations, à l'esclave des tyrans : À ta vue, des rois se lèveront et des princes se prosterneront, à cause du Seigneur qui est fidèle, et du Saint d'Israël qui t'a élu.

                                                  

 Lc 1/57-68

57 Cependant le terme d'Élisabeth arriva, et elle mit au monde un fils. 58 Ses voisins et ses parents, apprenant que le Seigneur avait manifesté sa miséricorde envers elle, s'en réjouissaient avec elle.59 Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l'enfant. Ils voulaient lui donner le nom de son père, Zacharie. 60 Mais sa mère intervint : « Non, dit-elle, il s'appellera Jean. » 61 Ils lui dirent : « Mais personne dans ta famille ne porte ce nom. » 62 Alors, par signes, ils demandèrent au père comment il voulait que l'enfant fût nommé. 63 Il se fit apporter une tablette, et inscrivit : « Son nom est Jean. » Et tous de s'étonner. 64 Au même instant, sa bouche s'ouvrit et sa langue se délia : il se mit à parler et à bénir Dieu. 65 La crainte saisit tous les gens d'alentour, et partout, dans les montagnes de Judée, on se racontait l'événement. 66 Tous ceux qui en entendirent parler le gardèrent dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant? », car la main du Seigneur était avec lui. 67 Alors Zacharie son père, rempli de l'Esprit-Saint, prophétisa en ces termes :68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,qui a visité son peuple et opéré sa délivrance;

                                                    

 Bénédiction du feu : '               

 1 Co 3/11-17

11 En fait de fondement personne ne peut en poser d'autre que celui qui a déjà été placé : Jésus Christ. 12 Si maintenant sur ce fondement, on bâtit avec de l'or ou de l'argent, des pierres précieuses ou du bois, du foin ou du chaume, 13 l'ouvrage de chacun sera manifesté. Le jour (du jugement) le fera connaître. C'est dans le feu qu'il apparaîtra, et ce que vaut le travail de chacun, le feu l'éprouvera. 14 Si l'ouvrage construit résiste, l'ouvrier recevra sa récompense. 15 Si son ouvrage est consumé, il la perdra. Quant à lui, il sera sauvé, mais en passant en quelque sorte à travers le feu. 16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu réside en vous? 17 Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, il sera détruit lui-même par Dieu. Car le temple de Dieu est sacré î, ce temple que vous êtes tous.

                                                    

 Lc 3/15-17

15 Cependant, comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient en leur cœur si Jean n'était peut-être pas le Christ, 16 il leur dit à tous : « Moi, je vous baptise dans l'eau, mais voici venir celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses chaussures. Lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint et le feu. 17 Il tient en main le van pour nettoyer son aire. Il amassera le froment dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas. »

                                                  

 Temporal :                               

 Ac 27/1-20

27  1 Quand fut décidé notre embarquement pour l'Italie, on confia Paul et quelques autres prisonniers à (la garde) d'un centurion nommé Jules, de la cohorte Augusta. 2 Nous embarquâmes sur un vaisseau d'Adramytte qui devait faire le cabotage sur les côtes d'Asie, et nous levâmes l'ancre, ayant avec nous Aristarque, un Macédonien de Thessalonique.3 Le jour suivant, faisant escale à Sidon, Jules, qui traitait Paul avec humanité, l'autorisa à se rendre chez ses amis et à recevoir leurs soins. 4 Partis de là, nous suivîmes les côtes de Chypre, en raison des vents contraires. 5 Puis, traversant les mers de Cilicie et de Pamphylie, nous arrivâmes à Myre, en Lycie. 6 Trouvant là un navire d'Alexandrie en partance pour l'Italie, le centurion nous y fit monter.7 Plusieurs jours durant, la navigation fut lente et pénible jusque devant Cnide, où le vent ne nous permit pas d'aborder. Nous suivîmes alors les côtes méridionales de l'île de Crète vers Salmoné. 8 Ce ne fut qu'après l'avoir longée péniblement que nous vînmes mouiller en un endroit nommé Bons-Ports, voisin de la ville de Lasaïa.9 Le temps passait, et la navigation devint dangereuse; l'époque du jeûne était déjà révolue. Paul en fit l'observation : 10 « Mes amis, leur dit-il, je vois que la navigation ne pourra se faire sans péril, et sans de graves dommages, tant pour la cargaison et le navire que pour nos propres vies. » 11 Mais le centurion accorda plus de crédit à ce que disaient le pilote et l'armateur qu'à la remarque de Paul. 12 Le port se prêtant mal à l'hivernage, la plupart étaient d'avis qu'on reprît la mer, dans l'espoir de gagner Phénix pour y passer l'hiver; c'est un port de Crète exposé au sud-ouest et au nord-ouest.13 Un léger vent du sud se mit alors à souffler. Ils se crurent à même d'exécuter leur dessein et, levant l'ancre, ils longèrent au plus près les côtes de Crète. 14 Mais bientôt se déchaîna sur eux, venant de l'île, une impétueuse tornade qu'on nomme Euraquilon. 15 Sans pouvoir tenir tête à l'ouragan, le navire se trouva emporté, et nous nous laissâmes aller à la dérive. 16 Poussés rapidement sur un îlot nommé Cauda, nous réussîmes, à grand-peine, à remonter la chaloupe. 17 On la hissa, puis on fit usage des moyens de secours, en cintrant le navire avec des câbles. Alors, par crainte d'échouer sur la Syrte, on laissa tomber l'ancre flottante et on se laissa aller au gré du vent. 18 Le lendemain, comme la tempête était encore plus violente, on se mit à jeter la cargaison par-dessus bord, 19 et le troisième jour nous y lançâmes de nos propres mains le gréement. 20 Pendant plusieurs jours, on n'aperçut ni le soleil ni les étoiles; la tempête continuait de sévir avec rage, au point que tout espoir de salut s'évanouit.

                                              

 Lc 9/18-22

18 Un jour qu'il priait à l'écart accompagné de ses disciples, il leur posa cette question : « Qui suis-je, au dire des gens? » 19 Ils répondirent : « Jean-Baptiste; pour d'autres, Élie; d'autres encore pensent qu'un des nciens prophètes est ressuscité. »_ 20 « Et d'après vous, leur demanda-t-il, qui suis-je? » Pierre prit la parole : « Le Christ de Dieu », dit-il. 21 Jésus leur défendit sévèrement de le dire à personne. V 22 Il ajouta : « Le Fils de

l'Homme doit souffrir beaucoup, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes; il doit être mis à mort, et ressusciter le troisième jour. »

Partager cet article
Repost0
Published by Cathedrale Saint Irenee - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com