Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 06:46

 

Pour la deuxième fois en quelques jours, les forces armées égyptienne ont fait irruption au monastère Saint-Bishoy de Wadi el-Natroun, à 110 kilomètres du Caire. Des balles réelles ont été tiré, blessant deux moines et six travailleurs de ce monastère copte. Plusieurs sources ont confirmé l’utilisation par l’armée de munitions RPG. Quatre personnes ont été arrêtées, dont trois moines et un avocat copte qui était au monastère et enquêtait sur l’ attaque de l’armée d’hier.

Le moine Aksios Ava Bishoy raconte au militant Nader Shoukry de Freecopts que les forces armées ont pris d’assaut l’entrée principale du monastère le matin avec cinq chars, véhicules blindés et un bulldozer pour démolir la barrière construite par le monastère le mois dernier pour se protéger et protéger le monastère de l’anarchie qui régnait en Egypte au cours de la révolution du 25 janvier.

“Lorsque nous avons essayé d’y répondre, l’armée a tiré à balles réelles, blessant Père Feltaows à la jambe et le Père Barnabé dans l’abdomen” dit le moine. “Six travailleurs dans le monastère copte ont également été blessés, dont certains avec des blessures graves à la poitrine.”

Les blessés ont été transportés à l’hôpital voisin de Sadate, celles dans un état grave ont été transférés à l’hôpital anglo-égyptien au Caire.

Père Hemanot Ava Bishoy dit que l’armée a tiré à balles réelles et en continu pendant 30 minutes, ce qui a touché une partie de la clôture ancienne intérieur du monastère. “L’armée a été choqué de voir les moines en train de prier:« Seigneur ait pitié », sans fuir. C’est ce qui les a vraiment déranger” dit-il. “Comme les soldats ont démolit le portail et la clôture, ils scandaient” Allahou Akbar “et” Victoire, victoire »”.



Il a également ajouté que l’armée a empêché la voiture du monastère de prendre les blessés à l’hôpital.

L’armée a également attaqué le monastère de St. Makarios d’Alexandrie dans le Wadi el-Rayan, à Fayoum, à 100 km du Caire. Il ont pris d’assaut le monastère et tiré à balles réelles sur les moines. Père Mina dit qu’un moine a été tué et plus de dix ont des blessures causées par des matraques. L’armée a démoli, une clôture nouvellement construit, et une salle du monastère et ont confisqués des matériaux de construction. Le monastère a également construit une clôture pour se protéger après le 25 Janvier et après avoir été attaqué par des Arabes et des voleurs armés conduisant à la blessure de six moines, dont un moine dans un état critique qui est toujours hospitalisée.

L’armée avait donné le 21 février un ultimatum à ce monastère un ultimatum de 48 heures pour démolir par eux même la barrière, sinon l’armée allait la retirer eux-mêmes.

Les Forces armées ont publié une déclaration sur leur page Facebook niant toute attaque qui a eu lieu au monastère Saint-Bishoy dans le Wadi el-Natroun, “Reflet de notre croyance dans la liberté et la chasteté des lieux de culte de tous les Egyptiens.” La déclaration poursuit en disant que l’armée ne détruit des clôtures construites que sur les biens d’Etat et qu’il n’a pas d’intention de démolir le monastère lui-même.

Père Bemwa Anba Bishoy dit que, après l’Insurrection de 25 Janvier, toutes les forces de sécurité gouvernementales qui gardaient le monastère ont fui et quitté le monastère. Il a dit qu’ils ont été agressés par des détenus qui étaient en fuite après avoir échappé des prisons au cours de cette période.

“Nous avons contacté la sécurité de l’Etat et ils ont dit qu’il n’y avait pas de police disponibles pour nous protéger”, raconte le père Bemwa, “Nous avons donc appelé les dizaines de télévisions égyptienne afin de demander de l’aide et puis nous avons été mis en contact avec le personnel militaire qui nous a dit de nous protéger jusqu’à ce qu’ils nous parviennent. ” Il a ajouté que les moines ont construit une clôture basse sur les frontières d’un côté du monastère, qui est vulnérable aux attaques, sur un terrain qui appartient au monastère. Les moines et les ouvriers monastère veillait sur lui 24 heures sur 24.

Les moines de Saint-Bishoy font actuellement un sit-in devant le monastère en signe de protestation contre les abus de l’armée et les tirs à balles réelles contre des civils

Près de 7000 Coptes ont organisé un rassemblement pacifique devant la Cathédrale copte au Caire, où le Pape Shenouda III donnait sa conférence hebdomadaire :



Après quoi ils ont marché vers la place Tahrir, pour protester contre les attaques armées contre les forces armées envers les monastères coptes.

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com