Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2022 5 04 /03 /mars /2022 00:08

 

Bien-aimés frères et sœurs en Christ,

Lorsque nous parlons de foi, beaucoup de gens pensent aux choses auxquelles ils croient : « Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant », etc., tous les Articles de Foi du Credo, le Symbole des Apôtres. Ou bien ils croient que Dieu leur donnera tout ce qu’ils demandent, au lieu de croire qu’ils doivent vouloir et accomplir la sainte volonté de Dieu.

Quand Jésus s’écrie, « Race incrédule et perverse, jusques à quand serai-je avec vous ? » (Mt 17,17), il ne parle pas d’incroyants ou de païens. Il parle de son propre peuple qui prie quotidiennement et observe le sabbat.

Les gens qui professent croire, tout comme beaucoup de chrétiens qui vont à l’église professent croire, mais qui n’ont même pas la plus petite graine de tous, « la foi comme une graine de sénevé » (Mt 17,20). Le Christ nous demande au moins cette plus petite quantité de foi et déplore que peu de gens ne l’aient.

Jésus était absent avec trois de ses apôtres quand un père est venu vers les autres apôtres et leur a demandé de guérir son fils épileptique. Plus tard, parce que le garçon n’a pas été guéri, le père s’en est plaint à Jésus. Il ne s’est pas rendu compte qu’en raison de son manque de foi, il était lui-même la raison principale pour laquelle les apôtres — qui avait reçu l’autorité de guérir et de chasser les démons (Mt 10,1) — n’a pas pu guérir son fils. Le père appartenait à cette « race incrédule et perverse », bien que Jésus réprimande les apôtres aussi.

Jésus dit que si nous avons au moins une foi aussi grosse qu’un grain de sénevé, nous      « dirons à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible » (Mt 17,20). La foi des vrais croyants est renforcée lorsqu’ils sont témoins d’un miracle, tandis que les esprits pharisaïques n’y voient que tromperie, sorcellerie ou œuvre du diable. Leurs cœurs restent trop durs pour qu’une graine de sénevé s’y enracine.

Quelles sont les montagnes que la foi peut déplacer ? Probablement pas les Appalaches ou l’Himalaya, car cela ne ferait pas grand bien à personne, mais la montagne de notre âme dure, si difficile à remuer parce qu’alourdie par les passions. L’orgueil qui s’élève comme la Tour de Babel. Grâce à une foi réelle, nous déplacerons la montagne de notre cœur et connaîtrons le Christ intimement.

Aux yeux des hommes de foi, toutes les tribulations présentes ne sont rien face à la Bienheureuse Eternité. Ne serait-il pas merveilleux si au lieu de dire qu’une personne est possédée par le diable, on pouvait dire qu’elle est possédée par Dieu, le Dieu Vivant, et non par les puissances trompeuses des choses, des hommes et des démons ?

Jésus veut tout notre amour et notre obéissance, qui nous sont donnés par la puissance du Saint-Esprit. Ceci, mes chers frères et sœurs, est la vraie Foi béatifique ! Alors commençons à planter nos graines de sénevé et nous serons divinement guéris. Amen.

Mgr Paul (Dupuis)

 
Partager cet article
Repost0
Published by Unis dans l'Amour de Dieu - dans A méditer

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com