Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 10:07

 

Afin d’exercer son ministère sans constituer un poids financier, saint Paul pratiquait le métier de tisserand qu’il avait appris dans sa ville natale.

On connaît finalement peu de choses sur la jeunesse de saint Paul. Ce qui est certain, c’est qu’il connaissait le métier de tisserand qui était une spécialité de sa ville natale, Tarse. Dans les actes des apôtres, saint Luc fait allusion aux talents de Paul. 

Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire de la province du Pont, récemment arrivé d’Italie, ainsi que sa femme Priscille […] Paul entra en relation avec eux ; comme ils avaient le même métier, il demeurait chez eux et y travaillait, car ils étaient, de leur métier, fabricants de tentes. (Ac 18, 2-3)

Frederic Farrar (1831-1903), théologien anglican, précise dans une de ses œuvres sur saint Paul que Tarse était connue pour sa fabrication de tente. Les habitants filaient le poil des chèvres et le tressaient pour en faire des cordes. Puis ils transformaient celles-ci en toiles de tente ou en tissus. L’usage spécifique de ses tentes reste tout de même mystérieux. 

Paul ne pratiquait pas ce métier pour devenir riche mais pour avoir un “métier de secours”. Ainsi, s’il se retrouvait seul, il avait les moyens de travailler. Apprendre le métier de ses parents était très important dans la culture juive de l’époque. Durant ses voyages, saint Paul fabriquait des tentes pour ne pas être un fardeau pour la communauté qui l’accueillait. 

Vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter. Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée ; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la peine et la fatigue, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous. (2Th 3, 7-8)

L’apôtre des nations accordait aussi une importance particulière au travail. C’est dans le travail que l’homme trouve la dignité et l’humilité. Et par elles, l’homme se rapproche de Dieu. Paul n’hésitait d’ailleurs pas à critiquer les paresseux. Le métier de saint Paul lui fut bien utile au cours de sa vie. Ce fut un support important pour sa mission d’évangélisation.

L'apôtre saint Paul voit dans le travail la dignité de l'homme et n'a jamais hésité, dans ses écrits, à critiquer vertement celles et ceux qui se laissent aller à la paresse.

Il est tentant de voir le travail un fardeau douloureux et pénible à porter. Un fardeau que l’on souhaite éviter à tout prix. Pourtant, ce n’est pas ainsi qu’en parle la Bible et encore moins les écrits de saint Paul. En effet, celui que l’on surnomme l’apôtre des nations explique dans ses lettres aux Thessaloniciens qu’il fait tout ce qu’il peut pour gagner son pain.

Vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter. Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée ; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la peine et la fatigue, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous. (2Th 3, 7-8) 

Cela ne concerne pas ceux qui essayent sincèrement de trouver du travail mais sans succès, bien entendu. Ni ceux qui échouent à chaque entretien ou qui prennent leur retraite. Saint Paul s’adresse aux personnes qui n’essayent même pas de trouver du travail alors qu’elles en ont la capacité. En un mot, les paresseux.

Pour l’apôtre, le travail est loin d’être un fardeau. Au contraire, c’est un sacrifice à offrir à Dieu. Tout travail est une occasion de louer le Seigneur.

Saint Jean Paul II a aussi longuement parler de la dignité du travail dans l’encyclique Laborem Exercens. Il insiste en conclusion sur le progrès terrestre et spirituel que le travail permet.

Puisse le chrétien qui se tient à l’écoute de la parole du Dieu vivant et qui unit le travail à la prière savoir quelle place son travail tient non seulement dans le progrès terrestre, mais aussi dans le développement du Royaume de Dieu auquel nous sommes tous appelés par la puissance de l’Esprit Saint et par la parole de l’Évangile! 

Le travail est une partie importante et saine de la vie terrestre. Il s’accorde parfaitement avec les enseignements de l’Évangile.

Philip Kosloski

 

Mais pourquoi saint Paul fabriquait-il des tentes ?

Mais pourquoi saint Paul fabriquait-il des tentes ?

On connaît finalement peu de choses sur la jeunesse de saint Paul. Ce qui est certain, c'est qu'il connaissait le métier de tisserand qui était une spécialité de sa ville natale, Tarse. Dans l...

https://fr.aleteia.org/2022/01/31/mais-pourquoi-saint-paul-fabriquait-il-des-tentes/

Partager cet article
Repost1
Published by Unis dans l'Amour de Dieu

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com