Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 23:12
Homélie de saint Augustin

 

Toute la Loi et les prophètes sont contenus dans ces deux préceptes : «Aimons Dieu de tout notre cœur, de tout notre esprit, de toute notre âme, et le prochain comme nous-mêmes». Il ne faut pas entendre dans ce passage, par « prochain », ceux qui nous sont unis par la parenté du sang, mais tous ceux à qui nous tenons par cette communauté de raison, qui lie tous les hommes entre eux.

Cet amour, prescrit par la loi divine, commande à l’homme d’aimer Dieu, Lui-même et le prochain ; Jésus-Christ cependant n’en a pas fait pour cela trois préceptes, mais deux seulement ; en effet, Il n’a pas dit : dans ces trois, mais dans ces deux préceptes sont enfermés toute la Loi et les prophètes, c’est-à-dire, aimer Dieu de tout son cœur, de tout son esprit, de toute son âme, et le prochain comme soi-même. Le Sauveur a parlé ainsi pour nous faire comprendre que le véritable amour, par lequel on s’aime soi-même, n’est autre que celui par lequel on aime Dieu. S’aimer autrement, c’est plutôt se haïr. En effet, l’homme devient injuste et ses yeux se ferment à la lumière, lorsque, se détournant du bien suprême, et se tournant vers lui-même, il n’a plus de penchant que pour ce qui est inférieur et misérable. Il arrive alors en lui ce que dit l’Ecriture avec tant de vérité : « Celui qui aime l’iniquité hait son âme ». C’est pourquoi nul ne peut s’aimer lui-même, s’il n’aime Dieu. Il n’était pas nécessaire, dans le précepte qui nous ordonne d’aimer Dieu, de prescrire à l’homme de s’aimer lui-même, puisqu’il s’aime lui-même en aimant Dieu. Sachant que toute la Loi et les prophètes sont contenus dans ces deux préceptes, nous devons donc aimer notre prochain comme nous-mêmes afin d’amener l’homme à servir Dieu dans toute la mesure de nos moyens, soit par nos consolations et nos bienfaits, soit en lui enseignant la divine doctrine, soit en réprimant ses passions par une discipline salutaire.

Celui qui, avec réflexion et discernement, choisit Dieu pour objet de son amour, est prudent ; celui qu’aucune épreuve ne peut en détourner est courageux ; celui qui n’en est distrait par aucune autre affection, est tempérant ; celui qui n’en est éloigné par aucun orgueil, est juste. C’est par la grâce de Jésus-Christ, notre médiateur, Dieu avec le Père, homme avec nous, qu’au moyen de toutes ces vertus, qui sont un don du ciel, nous sommes réconciliés à Dieu, et que, d’anciens ennemis, nous devenons par Jésus-Christ ses amis dans l’esprit de charité.

Partager cet article

Repost0
Published by Unis dans l'Amour de Dieu - dans Homélies

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com