Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 23:07
Génocide chrétien au Nigeria par les musulmans : tout le monde se tait

                         .... et  ça continue ....

Publié le 21 août 2018 - par  

voir aussi 

https://www.christianophobie.fr/mensuel/nigeria-il-y-a-un-genocide-en-cours-contre-les-chretiens

 

Fulanis, photo observatoire de la Christianophobie

Au Nigeria, les chrétiens se font tuer par les musulmans, et personne ne dit rien. Le gouvernement nigérian ne dit rien. La communauté internationale se tait avec une constance qui confine à l’obscène. Les chrétiens se font tuer et cela ne semble déranger absolument personne.

https://fr.gatestoneinstitute.org/12691/nigeria-genocide-chretiens#.W3m_rd_uqG0.twitter

Avec 190 millions d’habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et le septième pays du monde par le nombre d’habitants. Le Nigeria serait la seconde puissance économique d’Afrique, après l’Afrique du Sud.

Les deux principales religions au Nigeria sont le christianisme et l’islam, les chrétiens étant un peu plus nombreux que les musulmans. Le nord du pays est à majorité musulmane tandis que le sud est à majorité chrétienne, le sud-est aussi est en partie chrétien. Les chrétiens sont aux trois quarts protestants évangéliques, le quatrième quart étant catholique.

Les chrétiens sont majoritaires, c’est sans doute pour cela qu’un génocide est en cours. Le président de 75 ans, Muhammadi Buhari, est musulman sunnite. Et Peul. Les Fulanis, qui attaquent les chrétiens, sont Peuls. Le mutisme de Buhari s’explique donc. Il soutient ses frères.

Buhari n’a pas répondu aux attentes des Nigérians et un second mandat semble ne pas être possible car le mécontentement gronde  :

http://www.jeuneafrique.com/mag/541090/politique/nigeria-muhammadu-buhari-le-faucon-deplume/

Les Nigérians croyaient avoir élu, en mai 2015, un président à poigne et ils sont bien déçus. Certains demandent sa destitution. On reproche à Buhari de ne rien faire pour la sécurité au Nigeria ni contre les luttes tribales qui ensanglantent le pays. De précipiter ce pays producteur de pétrole dans un chaos économique. Et de n’avoir rien fait pour récupérer les 276 jeunes filles, chrétiennes, kidnappées à Chibock par Boko Haram il y a déjà quatre ans.

Et bien entendu, il ne lève pas le petit doigt pour défendre les chrétiens. Il ne fait rien pour contenir Boko Haram et ses affidés.

Muhammadi Buhari

L’association des chrétiens du Nigeria évoque un génocide. Depuis janvier 2018, plus de 6 000 chrétiens ont été tués. Cela fait déjà plus que l’année précédente tout entière. La spirale de la violence semble devoir aller crescendo.

Le gouvernement nigérian décrit ces attaques contre les chrétiens comme « des affrontements entre paysans et bergers », ce qui est d’une hypocrisie totale. En effet, ces attaques visent trop souvent des personnes âgées, femmes et enfants seuls dans leur maison fermée à clé. Ou des irruptions dans des églises au milieu de l’office. Les chrétiens, dans ces attaques, n’ont qu’une solution, la fuite devant leurs agresseurs. Cela n’a rien à voir avec des affrontements mais tout avec une guerre faite unilatéralement aux chrétiens.

D’autant plus que les détails connus sont abominables : les chrétiens sont brûlés vifs, décapités à coups de machette, les femmes systématiquement violées avant d’être assassinées. Bien dans une certaine manière que nous connaissons tous…

Les « Aînés », branche de l’association des chrétiens du Nigeria, confirment que les « bergers », euphémisme pour Fulanis, groupe ethnique islamiste du nord, ont lancé un véritable jihad contre les chrétiens, jihad visant à supprimer les chrétiens et à établir ensuite la charia au Nigeria et un sultanat islamique.

L’observatoire de la Christianophobie, qui suit de près l’actualité du Nigeria, estime que les Peuls, ou Fulanis, qui vont d’agression violente en agression violente et qui déclarent faire le jihad au nom d’Allah, sont encore plus dangereux pour les chrétiens que Boko Haram.

https://www.christianophobie.fr/carte/des-peuls-au-nigeria-nous-commettons-le-jihad-au-nom-dallah

Certains disent que l’absence de traitement de ce génocide repose sur la méconnaissance par les autorités de l’idéologie violente du jihad. Et si, bien plus grave, elle reposait sur son acceptation et sur, déjà, la soumission ?…

En tout cas, la France, si prompte à se mêler des affaires des autres, observe un silence opiniâtre sur le sujet. Le petit Cron est-il toujours dans sa piscine ? Où est passé Béhachelle, le gentil organisateur du désastre libyen ? En train de produire un nouveau film-flop, en studio, sur ses prétendus hauts-faits ?

Que fait la communauté internationale, si rapide à intervenir en Syrie ?… Rien. Qui, dans cette communauté internationale, a intérêt à voir disparaître les chrétiens du Nigeria ?… La réponse à cette question est cruciale.

Et que disent les instances catholiques, si promptes à prendre la défense des migrants musulmans ? Que dit le pape, qui pourrait utiliser sa notoriété pour arrêter le massacre de chrétiens ? Rien. Le Pape ne dit rien. Les chrétiens du Nigeria peuvent disparaître, peu lui chaut. Un jour, on demandera des comptes à ce pape complice de ce massacre par son silence.

Par son silence, le Pape sera-t-il complice, un jour, du massacre des Français ?

Tous les jours, des autorités catholiques prennent la parole pour pourfendre les patriotes, faire l’apologie du mondialisme le plus débridé, dire que les nations n’existent pas et exiger notre grand remplacement par les migrants. Défendre leurs ouailles ne les branche pas. Qu’ils craignent le jour où ils seront, eux-mêmes, remplacés.

Sophie Durand

Partager cet article

Repost0
Published by Unis dans l'Amour de Dieu - dans Actalités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com