Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 23:07
JEUDI SAINT  suite

Messe de la Sainte Cène

 


Lecture de la première épître du bienheureux apôtre Paul aux Corinthiens.

Mes frères, j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné : c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où Il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : « Ceci est mon Corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi ». De même, après avoir soupé, Il prit la coupe, et dit : « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon Sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez ». Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'Il vienne.

 

Évangile composé

Dia. Lecture du saint Evangile.

Ts. Gloire à Toi, Seigneur.

Dia. Le soir étant venu, Il se mit à table avec les douze ; Il leur dit :

Cél. « J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir ; car Je vous le dis, Je ne la mangerai plus jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le Royaume de Dieu ».

Dia.  Et ayant pris une coupe et rendu grâces, Il dit :

Cél.  « Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous ; car Je vous le dis, Je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu ».

Dia. Pendant qu’ils mangeaient, Il dit :

Cél. « Je vous le dis, amen, l’un de vous Me livrera ».

Dia. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à Lui dire :

Ts. « Est-ce moi, Seigneur ? »

Dia. Il répondit :

Cél. « Celui qui a mis avec Moi la main dans le plat, c’est lui qui Me livrera. Le Fils de l’homme s’en va, selon qu’il est écrit de Lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré. Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né ».

Dia.  Judas qui Le livrait, prit la parole et dit :

Judas. « Est-ce moi, Rabbi ? »

Dia.  Jésus lui répondit :

Cél. « Tu l’as dit ».

Dia. Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit le pain, et après avoir rendu grâces, Il le rompit et le donna aux disciples en disant :

Cél. « Prenez, mangez, ceci est mon Corps qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi »

Dia. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna en disant :

Cél. « Buvez-en tous, car ceci est mon Sang, le Sang de la nouvelle alliance, qui est répandu pour un grand nombre, en rémission des péchés ».

Dia.  Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation : lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand ? Jésus leur dit :

Cél.  « Les rois des nations les maîtrisent et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. Qu’il n’en soit pas de même pour vous, mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car, quel est le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous êtes ceux qui ont persévéré avec Moi dans mes épreuves ; c’est pourquoi, Je dispose du Royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume et que vous soyez assis sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël ».

 

Dia.  Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le  monde, mit le comble à son amour pour eux. Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au cœur de Judas Iscariote fils de Simon le dessein de Le livrer, Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’Il était venu de Dieu et qu’Il s’en allait à Dieu, se leva de table, ôta ses vêtements... 

Dia. ...et prit un linge dont Il se ceignit. Ensuite, Il versa de l’eau dans un bassin, et Il se mit à laver les pieds de ses disciples et à les essuyer avec le linge dont Il était ceint.

Dia. Jésus dit à Pierre :…

Dia. …et prit un linge dont Il se ceignit. Ensuite, Il versa de l’eau dans un bassin, et Il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont Il était ceint. Il vint donc à Simon Pierre, et Pierre lui dit :

Pierre. Toi, Seigneur, Tu me laves les pieds.

Dia.  Jésus lui répondit :

Cél.  Ce que Je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt.

Dia.  Pierre lui dit :

Pierre. Non, jamais Tu ne me laveras les pieds.

Dia.  Jésus lui répondit :

Cél.  Si Je ne te lave, tu n’auras pas de part avec Moi.

Dia.  Simon Pierre lui dit :

Pierre. Seigneur, non seulement les pieds,  mais encore les  mains et la tête.

Dia.  Jésus lui dit :

Cél.  « Celui qui est lavé n’a besoin que de laver ses pieds pour être entièrement pur ; et vous êtes purs, mais non pas tous ».

Dia. Car Il connaissait celui qui Le livrerait ; c’est pourquoi Il dit : Vous n’êtes pas tous purs. 

Après qu’Il leur eut lavé les pieds, et qu’Il eut pris ses vêtements, Il se remit à table et leur dit.

Cél.  « Comprenez-vous ce que Je vous ai fait ? Vous m’appelez  Maître et Seigneur : et vous dites bien, car Je le suis. Si donc Je vous ai lavé les pieds, Moi le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres, car Je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme Je vous ai fait. Amen, amen, Je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. Si vous savez ces choses vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.  

Ce n’est pas de vous tous que Je parle ; Je connais ceux que J’ai choisis. Mais il faut que l’Écriture s’accomplisse : « Celui qui mange avec Moi le pain, a levé son talon contre Moi ».

Dès à présent, Je vous le dis avant que la chose arrive, afin que, lorsqu’elle arrivera, vous croyiez à ce que Je suis. 

Amen, amen, Je vous le dis, celui qui reçoit celui que J’aurai envoyé me reçoit, et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M’a envoyé ».

Dia.  Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et Il dit expressément :

Cél.  « Amen, amen, Je vous le dis, l’un de vous me livrera ».

Dia.  Les disciples se regardèrent les uns les autres, ne sachant de qui Il parlait. Un des disciples, celui que Jésus aimait était couché sur le sein de Jésus : Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. Et ce disciple, s’étant penché sur la poitrine de Jésus, Lui dit :

Jean.  « Seigneur, qui est-ce ? »

Dia.  Jésus répondit :

Cél.   « C’est celui à qui Je donnerai le morceau trempé. »

Dia.  Et ayant trempé le morceau, Il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariote ; dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit :

Cél.   « Ce que tu fais, fais-le promptement».

Dia.  Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi Jésus disait cela ; car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait dire : achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu’Il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. 

Judas ayant pris le morceau se hâta de sortir. Il était nuit.

Ton de la Passion :

Ts.     Louange à Toi, ô Christ.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Unis dans l'Amour de Dieu - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com