Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 23:02

 

Roumanie
 
Dumitru Stăniloae, traduction en roumain de la Philocalie.

L'orthodoxie est, sans doute, une composante essentielle du christianisme intérieur. Liée plus que les autres confessions à l'héritage du christianisme primitif de langue grecque, elle se colore d'une expérience ascétique qui caractérise le christianisme intérieur jusqu'à nos jours. L’Église n'a de sens que si elle est communion partagée, dans le temps, mais aussi par-delà l'espace et le temps, dans une démarche commune et transformante vers Dieu par le Christ. Le but du chemin spirituel est l'énosis (union à Dieu) puis la théosis (transformation en Dieu, déification) qui par nature dépasse d'une façon inconcevable toutes les structures. Le père Dumitru Staniloae55,56,57 écrit par exemple que « La déification est le parachèvement et la pénétration totale de Dieu en l'homme, étant donné qu'elle est la seule façon pour lui de parvenir à la perfection et à la plénitude de la spiritualisation. » Ces mots résument de façon lapidaire toute une chaîne d'or qui relie tous les hommes au Christ puis aux apôtres et aux Pères du désert. Grégoire Palamas (1296-1359) et Syméon le Nouveau Théologien (949-1022) sont des figures symboliques de ce lignage ancestral et qui fleurit encore de nos jours dans les grands monastères orthodoxes. Ce chemin de l'intériorité chrétienne est ternaire et passe par la purification et l'apaisement de l'être (praktiqué), par l'entrée dans la connaissance de Dieu qui est souvent le temps de la manifestation de charismes spécifiques (gnôsis). La culmination de ce chemin est l'embrasement de l'être humain dans la lumière illuminante de Dieu (théosis) ; Vision traditionnelle qui remonte à Évagre le Pontique mais dont l'orthodoxie a gardé mémoire.

Dans cette voie sans retour, l'homme intérieur pratique souvent voire de façon continuelle, la prière du cœur ou l'invocation permanente d'un des Noms de Dieu, ou la rumination d'un court verset, qui est couplé avec le rythme respiratoire. Ces pratiques méditatives aboutissent ainsi à l'hésychia ou calme absolu et tranquillité intérieure. L'hésychasme constitue le cœur de la voie orthodoxe. L'homme en paix arrive en un lieu sans nom et sans aucun repère où il pourra rencontrer et s'associer aux énergies incréées de Dieu. C'est la très ancienne problématique de la déification de l'homme que l'Orient chrétien a développé dans ses pratiques spirituelles : "Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu". Un mouvement de ressourcement permanent mène le priant dans une démarche qui selon expression de Grégoire de Nysse (331-394)58 va :« de commencement en commencement par des commencements qui n'ont pas de fin ».

Il y a, par ailleurs et incontestablement, un renouveau contemporain de la très ancienne pratique de l'invocation du nom de Jésus dite aussi prière du cœur. On doit noter une diffusion importante à notre époque de la grande anthologie sur la prière du cœur la Philocalie des Pères neptiques, éditée à Venise en 1782 et en russe dans les années qui suivirent. Cette somme incontournable est traduite en français par l'abbaye de Bellefontaine et en de nombreuses langues occidentales dans les années 197059. La collection Spiritualité orientale fondée par le père Placide Deseille60 dans cette même abbaye a permis l'accès à un grand nombre de textes publiés souvent pour la première fois en français. Les récits du pèlerin russe 61(moujik russe du xixe siècle partant à pieds à la recherche de la prière continuelle) constituent un succès littéraire. Les textes des grands témoins de l'orthodoxie du xxe siècle sont aujourd'hui aussi accessibles en langue française62. La même filiation spirituelle parcourt l'orthodoxie de l'Antiquité tardive à la période contemporaine.

 

source : http://www.christianisme-interieur.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com