Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 00:04

Le 3 décembre 2016

 

Saint du jour :

Saints Claude, Hilarie son épouse, Jason et Maur, leurs fils, martyrs à Rome (283)

 

Ouverture

Seigneur ouvre mes lèvres

et ma bouche publiera ta louange !

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,

comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen !

 

Méditation pour préparer Sa venue

« Le chrétien donc, malgré les difficultés, ne doit jamais perdre cette joie intérieure que sa foi doit lui apporter si elle est réelle et vivante. Il ne s’agit pas d’opposer un front d’airain et un coeur de pierre aux coups du malheur, non certes, mais dans le malheur même et dans les larmes ne pas pleurer comme ceux qui sont sans espérance, garder la foi et par la foi la joie. Car cette joie que nous devons établir au plus intime de nos pensées, elle est faite surtout d’une confiance assurée, de foi, par conséquent, et c’est la foi, non pas, vous le savez bien, la foi abstraite, adhésion à des vérités extérieures, mais la foi confiante, cette foi qui, suivant la magnifique expression de l’Épître aux Hébreux, est « l’attente des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas ». Avoir la foi, c’est savoir que la vie a un sens, qu’une volonté d’amour et de justice guide le monde et qu’elle s’épanouira ; c’est attendre en nous-mêmes la manifestation de ce qui est plus grand que nous ; c’est attendre dans le monde Celui qui doit l’aider et le guider. Mais notre foi n’est pas je ne sais quel saut à l’aveugle dans l’inconnu, je ne sais quelle affirmation désespérée et inconsistante de rêves et de chimères ; notre foi, elle est quand même quelque chose d’expérimental, en dépit des voiles dont son objet est encore environné.

Mgr Irénée Winnaert (1880-1937)

 

Proverbes 13, 25

Le juste mange et satisfait son appétit,

tandis que le ventre des méchants n’a jamais assez.

Psaume 9

Au chef de choeur : pour les voix de jeunes garçons. Psaume de David

Je te confesserai, Seigneur, de tout mon coeur,

Je raconterai toutes tes merveilles.

Je me réjouirai et j’exulterai en Toi,

Je chanterai ton Nom, Dieu Très-Haut.

Car tu as fait reculer mes ennemis,

Trébuchant, ils ont fui devant ta Face.

Tu as fait triompher mon jugement et mon droit,

Tu as siégé sur ton trône, ô Juge équitable.

Tu as repris les nations, Tu as fait périr l’impie,

Tu as changé leur nom pour toujours.

L’ennemi est anéanti, ruiné pour toujours,

Des cités que Tu as abattues : point de souvenir !

Mais le Seigneur règne à jamais,

Il a préparé son trône pour le jugement.

Il jugera le monde avec droiture,

Et les peuples avec équité.

Le Seigneur sera le refuge des humbles,

Un abri sûr au temps de la tribulation.

 

LECTURES

Ancien Testament : Isaïe 42, 1 à 8

Le SEIGNEUR dit : « Voici mon serviteur. Je le tiens par la main, c'est lui que j'ai choisi avec joie. J'ai mis mon esprit sur lui, pour qu'il fasse connaître le droit aux peuples. Il ne crie pas, il ne parle pas fort, on n'entend pas sa voix dans la rue. Il ne casse pas le roseau courbé. Il n'éteint pas la flamme qui devient faible. Mais il fait réellement connaître le droit. Il ne se découragera pas, il n'abandonnera pas avant d'établir le droit sur la terre. Les peuples éloignés désirent recevoir son enseignement. » Dieu, le SEIGNEUR, a créé le ciel et il l'a déroulé. Il a étendu la terre avec toutes les plantes. Il donne la vie aux peuples qui l'habitent, le souffle à ceux qui y vivent. Voici ce qu'il dit à son serviteur : « Moi, le SEIGNEUR, je t'ai appelé par une décision juste. Je te prends par la main, c'est moi qui t'ai formé. En toi, je réalise mon alliance avec le peuple, tu es la lumière des habitants de la terre. Tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les prisonniers de leur prison, tu retireras de leur cellule ceux qui attendent dans le noir. « Je suis “le SEIGNEUR”, voilà mon nom. Je ne donnerai pas ma gloire à un autre. Je ne laisserai pas aux statues des faux dieux la louange qui me revient.

 

Evangile selon saint Marc 1, 2 à 5

Ainsi qu’il est écrit dans Isaïe, le prophète : « Voici que j’envoie mon ange devant ta face, pour préparer ton chemin. Une voix crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers », ainsi parut dans le désert Jean, le Baptiste, criant et proclamant un baptême de pénitence pour la rémission des péchés. Et s’en venaient vers lui tout le pays de Juda et tous les habitants de Jérusalem, et ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve Jourdain, en confessant leurs péchés.

 

Intention de prière (litanies wisigothiques)

Entre tes mains Seigneur, je remets mon esprit !

Pour que la pluie du matin imbibe le sol aride de notre temps,

supplions, demandons et prions le Seigneur.

Kyrie eleison !

 

Prière à la Mère de Dieu

Sois vraiment notre Mère,

intercède pour nous auprès de ton enfant Dieu,

né de toi, pour nous hommes.

Accorde un chemin droit, une vie sans tache

et que voyant Jésus Roi, nous soyons dans la liesse.

Délivre les pécheurs, éclaire les aveugles,

chasse de nous les maux et obtiens-nous la joie !

Amen.

 

Clôture

Viens nous délivrer Seigneur !

Montre-nous ta face et nous serons sauvés !

Montre-nous Seigneur ta miséricorde et donne-nous ton salut !

Que le Seigneur qui était, qui est et qui vient,

par la prière de la toute sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie,

nous donne sa paix et la vie éternelle!

Amen.

 

 

Monseigneur Grégoire

http://www.eglise-orthodoxe.eu/

Père Stéphane Prouet & Liliana Prouet 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Prières

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :