Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 00:38

Saint Gwénaël (VIème siècle)

 

 

Saint Gwenaèl fut le successeur de saint Guénolé. Le fondateur de Landévennec l'aurait rencontré, tout jeune encore, jouant avec des enfants de son âge, à Ergué-Gabéric, près de Quimper, et lui aurait demandé s'il voulait le suivre. L'enfant acquiesça aussitôt, à grand renfort de citations évangéliques. Placé à la tête de l'abbaye, après la mort du fondateur, il voulut, au dire de son biographe, aller se former aux saines traditions monastiques en Irlande. Mais il y resta 34 ans, occupé à prêcher et à réformer les monastères, au bout desquels il revint en Bretagne, mais pas à Landévennec. La Borderie et J. Loth situent son monastère principal à l'embouchure du Blavet. Ce monastère ne survécut pas aux invasions normandes, mais il existe un Locunel en Caudan (Morbihan); plusieurs autres noms de lieux rappellent le souvenir du saint dans le Finistère et le Morbihan. Ses reliques furent transférées à Corbeil, où il est vénéré sous le nom de Guénaut.

 

 

Saint Hubert (+727)

 

 

 

On le dit apparenté à Charles Martel. Il est vrai qu'on le trouve à la cour de Pépin d'Héristal, maire du Palais. Il épouse Floribanne, la fille du roi Dagobert, et les chroniqueurs nous disent qu'il était connu par " les folles joies de sa vie mondaine " peu édifiante, jusqu'au jour où la grâce de Dieu et les conseils de St Lambert, évêque de Maestricht l'entraînèrent vers la sainteté. La tradition légendaire raconte cette belle histoire du cerf qu'il vit durant une chasse, un jour de Vendredi-saint, et qui lui apparut avec une croix entre ses bois : " Chasser un jour pareil ? pourquoi ne vas-tu pas prier ? " Dès le 11ème siècle, il était le patron des chasseurs. Ce qui est historique, c'est qu'en 688, il abandonne le duché d'Aquitaine à son frère pour se consacrer totalement à Dieu. Après une vie monastique exemplaire, il est élu évêque de Liège-Maestricht et Tongres, puisque St Lambert venait d'être martyrisé. Saint Hubert fut un grand évêque, proche de ses fidèles qu'il rejoignait là où ils vivaient, dans les clairières, sur les rivières, dans les villages. Attentif à toute misère, il aidait les malheureux et les prisonniers. Il mourut des suites d'une blessure occasionnée par un ouvrier maladroit qui lui écrasa la main gauche.

 

 

http://www.peintre-icones.fr/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :