Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 23:07

Etre vrai devant Dieu est un devoir qui demande du courage.

++ Israël-Nectaire

 

 

++++++++++++++++++++

 

Nous rendons ici publique une lettre, sans avoir sollicité son auteur, afin que soient connus les agissements de Job Getcha.

 

 

« A Son Eminence

 

l’Archevêque Job de Telmessos,                                                              Moisenay, le  19 juin 2015

 

 

Eminence,

 

   J’ai l’honneur de vous informer, par la présente, de ma démission du Tribunal ecclésiastique de l’Archevêché auquel vous m’aviez nommé  malgré les réticences que j’éprouvais, ainsi que je vous l’avais alors confié, à siéger dans une instance peu compatible avec la forme personnelle de mon engagement monastique.

 

   L’expérience que j’ai pu faire de cette charge, sous votre égide, a non seulement confirmé mon appréhension initiale mais s’est aussi soldée par un état de contradiction proprement intolérable.

 

   Au cours de cet exercice, le Tribunal réuni par vos soins a eu essentiellement à traiter du cas du Père Christophe d’Aloisio et du fait que, s’étant porté en défense de ses droits face aux poursuites engagées contre sa personne devant l’Etat belge par les Métropolites Panteleïmon puis Athénagoras de Bruxelles, il aurait supposément contrevenu aux canons interdisant à un clerc de recourir aux cours civiles et que l’Archevêché, dont il dépend, aurait à en juger.

 

   Bien que je n’aie jamais été assuré de notre légitimité à statuer de cette affaire, j’ai  eu à constater :

  1. Que, contrairement à ce qui était affirmé, la procédure se faisait à charge, sous la menée exclusive et précipitée du président du Tribunal, le Père Nicolas Ozoline, lequel déclarait agir sous vos ordres en vue d’un verdict disciplinaire rapide.
  2. Que, considérées les diverses remarques écrites en réponse à des demandes de traitement équitable du Père Christophe d’Aloisio, certains droits élémentaires, à tout le moins participant de l’exigence fraternelle qui fonde la vie de l'Eglise, ne lui étaient pas assurés.
  3. Que des concertations  entre membres du Tribunal, auxquelles je  n’ai pas été invité, se sont déroulées mais qu’aucune réunion du Tribunal ne s’est jamais tenue.
  4. Que, après avoir soudainement renoncé à traiter de cette  affaire et avoir décidé de la renvoyer devant le Saint-Synode de Constantinople, les raisons profondes de ce revirement inattendu demeurant inconnues, vous nous avez enjoints de cosigner une « Sentence disciplinaire du Tribunal ecclésiastique proposée à l’Archevêque Job » rédigée par vos services, se rapportant à deux présumées séances du  Tribunal  du 15 mai et du 29 mai qui n’ont pas eu lieu, mais au cours desquelles le Tribunal aurait conclu à son « incompétence ».
  5. Que, après y avoir longuement médité, je me repens d’avoir accepté, sous l’insistance de votre secrétaire, d’avoir signé cette « Sentence » car, si je me suis au départ convaincu qu’elle faisait, en un sens, bon droit immédiat au Père Christophe d’Aloisio et que renoncer à le juger était heureux, je garde néanmoins le sentiment d’avoir participé à une manipulation des faits et d’avoir été moi-même instrnumentalisé au service d’enjeux qui me dépassent, qui me restent incompréhensibles mais que je pressens fortement étrangers à l’idée que je me fais de ma vocation.

   Vous comprendrez donc, Eminence, que ma démission est définitive et irrévocable.

 

 

   Je vous prie de recevoir l’expression de mes salutations déférentes,

 

   Hiéromoine Ambroise (Nicoviotis),

 

   Ermitage de Moisenay »

 

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com